Journée du vendredi 25 Novembre

Inscription
  • 8:15 - 9:00

    ACCUEIL

  • 9:00 - 9:10

    Salle Joséphine Baker

    OUVERTURE ARTISTIQUE 

    Intervenantes :

    • Imani-Hafsa
  • 9:10 - 9:20

    Salle Joséphine Baker

    DISCOURS D’OUVERTURE 

    Pourquoi ces Assises à Nantes, maintenant ?

    • Johanna Rolland 
  • 9:20 - 9:50

    Salle Joséphine Baker

    PLAIDOYER

    Quelques questions

    L’une est avocate, l’autre est artiviste. Les deux sont militantes et reçoivent chaque jour les récits de celles qui ont subi des violences. Dialogue sans fard entre deux femmes de terrain et de conviction pour planter le décor.

    Intervenantes :

    • Anne Bouillon
    • Diariata N’Diaye
  • 9:50 - 10:50

    Salle Joséphine Baker

    TABLE RONDE

    Écouter, croire et accompagner les victimes

    Si la parole des victimes se libère et que surtout la société apprend à les écouter, ce mouvement de libération de la parole nous engage, à tous les niveaux, à une remise en question des pratiques, pour un meilleur accompagnement des victimes de violences sexistes, y compris les enfants.

    Premier pas : travailler l’écoute. Et après ? Quelles actions mettre en œuvre pour faire face à ce fléau systémique, et avec quels moyens ?

    Intervenantes et intervenant :

    • Séverine Lemière (Grande témoin)
    • Sandrine Bouchait
    • Edouard Durand
    • Shirley Tong On
    • Marine Turchi
  • 11:50 - 11:20

    PAUSE

     

     

  • 11:20 - 12:05

    Salle Joséphine Baker

    TABLE RONDE

    Pour prévenir la récidive : quelle prise en charge des auteurs ?

    94 000 femmes victimes de viols ou tentatives de viols chaque année, 213 000 femmes victimes de violences physiques et/ou sexuelles de la part de leur conjoint ou ex-conjoint…

    Derrière ces chiffres, il y a aussi des auteurs. Des hommes, majoritairement.

    Quelles réponses apporter ?
    Sanctions pénales, actions de responsabilisation, justice restaurative, sensibilisation massive : où placer les moyens pour obtenir les meilleurs résultats ?

    Retours de pratiques, ici et ailleurs.

    Intervenante et intervenant :

    • Guillaume Jouis
    • Cristina Oddone
  • 12:05 - 12:40

    LES COLLECTIVITÉS S’ENGAGENT & SIGNATURE DU MANIFESTE

    Présentation du Manifeste des collectivités locales contre les violences sexistes 

  • 12:40 - 14:00

    Déjeuner

  • 14:00 - 14:10

    Salle Joséphine Baker

    OUVERTURE ARTISTIQUE

    Représentation en mime pour exprimer le parcours de sortie des violences conjugales, réalisée par les femmes accueillies à l’association.

    Intervenant :

    SOlidarité femmeS Loire Atlantique 

  • 14:10 - 14:25

    Salle Joséphine Baker

    échange

    Intervenante :

    • Najat Vallaud-Belkacem

     

  • 14:25 - 15:25

    TABLE RONDE 

    Salle Joséphine Baker

    Comment faire un territoire non-sexiste ?

    La promesse est ambitieuse et les leviers sont nombreux : créer des dispositifs d’accueil et de protection des femmes victimes de violences, repenser l’aménagement urbain ou les cours d’école, adopter un budget sensible au genre …

    Quel rôle les collectivités locales peuvent ou doivent-elles jouer pour devenir des “territoires non-sexistes” ? Quelles politiques déployer, quelles actions concrètes mener ? Comment et avec qui ?

    Intervenantes :

    • Pauline Cohadon
    • Corine Lemariey
    • Edith Maruejouls

     

    CONFERENCE

    Salle Louise Michel

    Comprendre le continuum des violences sexistes 

    Quels liens y a-t-il entre blagues sexistes, harcèlement de rue, violences intrafamiliales et féminicides ? Pourquoi parle-t-on de systémie des violences ? Et au-delà du genre, comment les différentes discriminations s’articulent-elles ?

    Décortiquer la mécanique de ces entrecroisements, c’est mieux comprendre pourquoi nous ne faisons pas la même expérience de ces violences sexistes au quotidien.

    Intervenantes :

    • Marlène Boutet
    • Valérie Rey-Robert

     

    ATELIER

    Salle bell hooks

    Accueillir, écouter et accompagner les victimes :
        retour de l’expérience Citad’elles

    À Nantes, un lieu accueille les femmes victimes de violences et leurs enfants, 24/24h, 7/7j. Trois ans après son ouverture, quel bilan tirer de l’existence de ce centre d’accueil et d’accompagnement pluridisciplinaire ?

    Intervenantes :

    • Mahaut Bertu
    • Camille Dormegnies
    • Caroline Godard

     

    SPECTACLE ET ECHANGES

    Salle Simone de Beauvoir

    « Aux filles du temps » : le théâtre comme porte-voix

    « Aux filles du temps, c’est un plongeon dans les entrailles de jeunes filles qui luttent, espèrent et se battent contre les inégalités, le patriarcat, les injustices…».

    Une création professionnelle de théâtre documentaire, issue d’une grande enquête en ligne menée par #LadydeNantes auprès de 1 669 jeunes femmes de 13 à 20 ans résidant en région Pays de la Loire entre décembre 2020 et début 2022. 

    Intervenants :

    Par #LadydeNantes et la Compagnie du Cyclope

     

    ATELIER 

    Salle Gisèle Halimi

    Inceste et pédocriminalité : les repérer et réagir

    En France en 2021, on estime que deux à trois enfants par classe de CM2 sont victimes d’inceste. Le corps enseignant se trouve bien souvent en première ligne face à ces violences sexuelles perpétrées sur les enfants, comme d’autres spécialistes de l’enfance et de l’éducation, sans pour autant avoir été formé à ces sujets. Face aux effets dévastateurs de l’inceste la réponse doit s’organiser.

    Intervenantes :

    • Brigitte de Vathaire-Cardona 
    • Cathy Milard

     

    ATELIER 

    salle Olympe de Gouges

    « Empreintes » : aider à se reconstruire

    La capacité à surmonter les traumatismes n’est pas spontanée. Elle nécessite un long processus et des moyens. L’association « Question Confiance » s’inscrit dans cette perspective.

    A l’occasion de ces Assises, trois professionnelles proposent d’expérimenter de l’intérieur le fonctionnement d’un atelier mêlant art-thérapie, body karaté et écriture

    Intervenantes:

    • Laura Denieul
    • Emilie Dorbane
    • Amina Haddad
  • 15:25 - 15:45

    PAUSE

  • 15:45 - 16:45

    TABLE RONDE 

    Salle Joséphine Baker

    Des associations à la justice : travailler une posture d’écoute professionnelle des victimes de violences


    Accueil, écoute, recueil d’éléments de preuves… Sur le chemin des femmes victimes de violences, la posture des professionnel∙les qui les reçoivent est essentielle pour anéantir le silence, pour de bon.

    Des associations à la justice, quels sont les enjeux ? Constate-t-on des évolutions récentes ?

    Intervenantes :

    • Blandine Martin
    • Muriel Boemare-Berne
    • Olivia Mons

     

    ATELIER

    Salle Simone de Beauvoir

    Face aux conservatismes et aux menaces sur les droits des femmes
    dans le monde : quelle action des villes ? L’exemple de Recife, Bresil.

    Intervenants :

    Témoignages de villes européennes et internationales, et d’un.e elu.e de la ville de Recife

     

    ATELIER

    Salle bell hooks

    Egalité professionnelle et violences sexuelles et sexistes : des indissociables !


    Souvent négligés, malgré le renforcement de la loi, le traitement et la prévention des violences sexuelles et sexistes au travail (VSST) représentent un incontournable pour obtenir des résultats en matière d’égalité professionnelle. Pourquoi ? Quel lien entre égalité professionnelle et VSST ? Comment faire ? Quelles étapes respecter ? Quels écueils éviter ? 

    Intervenantes :

    • Anne Le Meur
    • Elisabeth Ferro-Vallé

     

    CONVERSATION

    Salle Louise Michel

    Repérer les victimes de violences, tout le monde peut agir : l’exemple du corps médical


    Médecins, sages-femmes, infirmières, infirmiers, pharmaciennes, pharmaciens, kinésithérapeutes…  Les équipes professionnelles de santé sont en première ligne pour repérer les victimes de violences. Comment les former pour généraliser le repérage et éviter les violences ?

    Intervenantes et intervenants :

    • Isabelle Derrendinger
    • Richard Matis 

     

    CONFERENCE

    Salle Gisèle Halimi

    Repérer et combattre le cybersexisme

    Intimidations, menaces, insultes, moqueries, revenge porn…

    Les adolescentes peuvent se trouver exposées aux mécanismes et aux violences sexistes, dans la vraie vie comme sur le web. Comment débusquer, alerter et combattre le cybersexisme ?

    Sigolène Couchot-Schiex a réalisé une des premières études sur le sujet au sein d’établissements scolaires franciliens, pour le compte du Centre Hubertine Auclert

    Intervenante :

    Sigolène Couchot-Schiex

     

    ATELIER

    Salle Olympe de Gouges

    Prostitution des personnes mineures :
    comprendre, prévenir et agir

    Un phénomène protéiforme, qui réclame de mieux comprendre et analyser pour développer collectivement des solutions adaptées et protectrices.

    Intervenante :

    • Anne Martinais
    • Léa Messina 
    • Maud Olivier
  • 16:45 - 17:05

    PAUSE

  • 17:05 - 17:25

    Salle Joséphine Baker

    perspective

    l’exemple espagnol

    1 milliard d’euros consacré à la lutte contre les violences conjugales sur cinq ans, des tribunaux spécialisés, des forces de l’ordre formées…

    Résultats à l’appui, l’Espagne fait figure de fer de lance européen et mondial en matière de lutte contre les violences de genre.

    Un exemple dont il faudrait davantage s’inspirer ?

    Intervenante :

    • Margaux Collet
  • 17:25 - 17:45

    Salle Joséphine Baker

    PLAIDOYER

    Remettre en cause le droit à l’IVG, c’est légitimer et accélérer les violences sexistes

    Le 24 juin dernier, la Cour suprême des États-Unis a annoncé la révocation de l’arrêt Roe vs Wade qui, depuis 1973, garantissait le droit à l’avortement. A travers l’Europe, en Pologne et en Hongrie par exemple, ces droits aussi reculent.

    50 ans après le procès de Bobigny, l’association “Choisir la cause des femmes” est allée à la rencontre de celles et ceux qui, dans toute l’Europe, agissent en faveur des Droits des femmes, parce que lutter contre le droit d’avorter constitue un risque majeur de voir s’accroître les violences sur les femmes partout dans le monde.

    Intervenante :

    Violaine Lucas

  • 17:45 - 18:05

    Salle Joséphine Baker

    INTERVENTION

    Retour sur la journée

    Intervenante :

    Séverine Lemière (Grande témoin)

  • 18:05 - 18:15

    Salle Joséphine Baker

    Clôture artistique 

    Chantons ensemble 

     

Soirée du vendredi 25 Novembre

Inscription
  • A partir de 22:00

    Lieu Unique 

    DJ SET

    Carte blanche au collectif Fast & Furieuses avec Vjing de Consentis

Journée du samedi 26 Novembre

Inscription
  • 09:00

    Ouverture au public

  • 09:30 - 10:00

    Salle Joséphine Baker

    Plaidoyer

    Si nous avions un milliard contre les violences…?

    Et si, enfin, en France, comme cela est réclamé par les associations, un milliard d’euros était vraiment mis sur la table pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles ? Comment et pourquoi mener une telle politique et quelles actions mettre en oeuvre ?

    Intervenantes :

    • Caroline De Haas
    • Collectif
  • 10:00 - 11:00

    Salle Joséphine Baker

    Conférence

    Le corps berceau des dominations sexistes

    Les violences sexistes et sexuelles sont ancrées dans la domination des corps. Des corps que les femmes sont invitées par la société à valoriser et, dans le même temps, qu’elles ne doivent pas trop montrer. Des corps jaugés, des corps meurtris, des corps qui ne leur appartiennent plus vraiment.

    Comment changer les regards pour qu’enfin chacune dispose de son corps librement ?

    Intervenantes et intervenant :

    • Juliet Drouar
    • Mounia El Kotni
    • Charlotte Puiseux
  • 11:00 - 12:00

    ATELIER

    Salle Joséphine Baker

    LE NERF DE LA GUERRE : L’ENJEU ÉCONOMIQUE DES VIOLENCES SEXISTES

    L’argent est au coeur de la question des violences : dans le couple, il peut favoriser l’emprise et empêcher les départs. Dans la société, il pourrait être économisé largement : en France comme ailleurs, la virilité coûte cher aux sociétés. Les hommes sont à l’origine de 84 % des accidents mortels sur la route, de 97 % des violences sexuelles et représentent 90 % des condamnations.

    Comment changer de paradigme ?

    Intervenantes

    • Titiou Lecoq
    • Lucile Peytavin

     

    TABLE RONDE

    Salle Simone de Beauvoir

    VIVRE DANS UN MONDE SEXISTE : PAROLES DE NANTAISES ET DE NANTAIS

    Vivre dans un monde sexiste, c’est risquer de rencontrer la violence dans tous les aspects de sa vie et à tout âge. L’ACCOORD et l’association Plan 9 ont mené des ateliers dans des centres socioculturels pour croiser les regards, débattre, recueillir des témoignages. Elvire Bornand et Frédérique Letourneux reviennent sur certaines pastilles sonores du podcast ainsi réalisé et nous interrogent collectivement : au quotidien, comment accueillir la parole et sensibiliser les publics aux questions liées au sexisme ?

    Intervenantes

    • Elvire Bornand
    • Frédérique Letourneux

     

    CONFÉRENCE INTERACTIVE

    Salle bell hooks

    NE LAISSONS PAS LES VIOLENCES SEXISTES ET SEXUELLES GAGNER DU TERRAIN !

    Au 1er juin 2020, la Ministre des sports et des jeux olympiques et paralympiques, a révélé que 177 personnes, dont 110 éducateurs, issues de 40 fédérations, avaient été mises en cause dans des affaires répertoriées par la Direction des Sports. 98% des victimes étaient mineures au moment des faits et 78% d’entre elles étaient des femmes.

    Comment identifier ces violences, apprendre à repérer les situations à risque au sein des structures sportives ? Comment y réagir ? Quelles pratiques adopter pour en sortir ?

    Intervenant

    • Fabien Robert

     

    ATELIER DE FORMATION

    Salle Maya Angelou

    SE FORMER CONTRE LE HARCÈLEMENT DE RUE AVEC LE PROGRAMME STAND UP

    Stand Up est un programme international de formation lancé en mars 2020 par L’Oréal Paris, l’ONG Right to Be et la Fondation des Femmes pour sensibiliser et former le plus grand nombre à intervenir en toute sécurité lorsqu’il ou elle est victime ou témoin de harcèlement sexuel dans les lieux publics. Dans la région des Pays de la Loire, c’est l’association Resonantes, créée en 2015 pour lutter contre les violences faites aux filles et aux femmes, qui porte ce programme.

    Intervenantes

    • Manon Le Meitour
    • Camille Ksaz

     

    ATELIER DE SENSIBILISATION

    Salle Louise Michel

    CONNAIS-TOI TOI-MÊME ! LA MEILLEURE CONNAISSANCE DU CORPS DES FEMMES, OUTIL DE LUTTE CONTRE LES VIOLENCES

    Leur conviction : la meilleure connaissance du corps des femmes est un outil de lutte contre les violences.

    Leur méthode : une approche experte et décomplexée pour sortir des tabous et des normes autour du sexe féminin. Avec « Au bonheur des vulves », la journaliste Élise Thiébaut et la sage-femme Camille Tallet délivrent un savoir que tout le monde devrait pouvoir maîtriser, à tous les âges, autour de l’anatomie, des soins quotidiens ou médicaux, du plaisir. Une démarche utile pour déconstruire un certain nombre de représentations.

    Intervenantes

    • Camille Tallet
    • Élise Thiébaut
  • 12:00 - 12:30

    Salle Joséphine Baker

    PLAIDOYER

    Protéger les enfants. Changer le monde.

    Avec la parution des livres de Vanessa Springora en 2020 et de Camille Kouchner en 2021, la lumière a été mise sur un sujet encore tabou aujourd’hui : l’inceste et la pédocriminalité.

    Mais où est le vrai tabou ? Dans les actes perpétrés ou bien dans le silence qui les accompagne ? Et si ces maux en disaient bien plus des fondements mêmes de nos sociétés ?

    Intervenante

    • Sokhna Fall
  • 12:30 - 13:00

    Salle Joséphine Baker

    INTERVIEW

    #MeToo dans le sport

    Les révélations de Sarah Abitbol en janvier 2020 ont fait l’effet d’une déflagration dans le milieu du sport. Elles ont permis de déclencher une vaste enquête révélant l’ampleur des violences.

    C’était le début du #MeToo du sport. En un an, la plateforme d’écoute a reçu 387 signalements impliquant 421 personnes : 72% des auteurs étaient éducateurs sportifs et 86% des victimes étaient des femmes et, comme Sarah, presque toujours des enfants.

    Intervenante

    • Sarah Abitbol
  • 13:00 - 14:00

    CINÉMA

    Salle Joséphine Baker

    « DANS LE NOIR, LES HOMMES PLEURENT » FILM DE SIKOU NIAKATE

    Un documentaire sensible qui dresse le portrait de la masculinité de son auteur, Sikou Niakate, et celle de quatre hommes, ses amis, ayant tous grandi dans des quartiers populaires de Paris. Sikou, Jules, Ange, Okba et Paul parlent sans filtre des souffrances associées au fait d’être un homme.

    Ils abordent des thèmes intimes rarement évoqués ni portés à l’écran, tels que les émotions, la sexualité, le corps et le manque de confiance en soi. Un film précieux pour ouvrir le dialogue.

     

    CONVERSATION

    Salle Simone de Beauvoir

    RIRE APRÈS #METOO

    L’humour est une arme redoutable. Dans un sens comme dans un autre. Il peut stigmatiser, humilier et générer de la violence, tout comme il peut permettre de faire passer des messages puissants. Joyeux, efficace, l’humour sans l’humiliation a de beaux jours devant lui.

    Intervenantes

    • Elsa Gambin
    • Rosa Bursztein

     

    CONFÉRENCE – ATELIER

    Salle Louise Michel

    MON CORPS, MON CHOIX : EN FINIR AVEC LES VIOLENCES OBSTÉTRICALES

    Et si on remettait les femmes au coeur de leur parcours de soin, notamment gynécologique ? Ça veut dire quoi concrètement, et par où commencer ?

    Échanges entre Isabelle Derrendinger, Présidente du Conseil National de l’Ordre des sages-femmes, et Juju la Gygy, la gynécologue engagée la plus suivie sur  Instagram !

    Intervenantes

    • Isabelle Derrendinger
    • Juju la Gygy

     

    ATELIER EXPÉRIENTIEL

    Salle Gisèle Halimi

    Sur inscription: 12 personnes max

    PRENDRE SA PLACE DANS L’ESPACE

    Avec les outils corporels, pratiques et ludiques du drag king, une expérience en petit groupe pour jouer avec ce qui peut s’apprendre (et se désapprendre) en s’appuyant sur l’exploration des postures attendues d’un homme.

    Intervenante

    • Julie Dessaivre

     

    ÉCHANGES

    Salle bell hooks

    ÊTRE POTES APRÈS #METOO

    Le mouvement #MeToo continue indéniablement de refaçonner les rapports de genre, en particulier dans le domaine de l’amour.

    Qu’en est-il de l’amitié ? En quoi nos prises de conscience viennent-elles ou non redessiner les contours de nos relations amicales, mixtes ou non ?

    Intervenante

    • Mymy Haegel
  • 14:00 - 15:00

    Salle Joséphine Baker

    TABLE RONDE

    Les bonnes victimes n’existent pas, les monstres non plus : comprendre la systémie des violences

    La bonne tenue, le bon comportement, les bonnes moeurs, les bonnes fréquentations…

    Encore aujourd’hui, les stéréotypes sexistes jaugent et classent les victimes : les bonnes et les mauvaises. En miroir, nous peinons à reconnaître les agresseurs en dehors de la figure du monstre. Une vision biaisée qui empêche de s’attaquer aux racines du mal.

    Intervenantes et intervenant

    • Axelle Jah Njiké
    • Anne-Cécile Mailfert
    • Diariata N’Diaye
    • Sikou Niakate
  • 15:00 - 16:00

    CONVERSATION

    Salle Joséphine Baker

    #METOO EN FRANCE : 5 ANS PLUS TARD, OÙ EN EST-ON ?

    #MeToo Politique, #MeToo Sport, Musique, Cinéma, Théâtre, #MeTooInceste…

    En France, les répliques du séisme démarré aux Etats-Unis en 2017 se multiplient. Mais y a-t-il vraiment eu une vague #MeToo en France ?

    Intervenantes

    • Rose Lamy
    • Mathilde Viot

     

    CONVERSATION

    Salle Simone de Beauvoir

    CE QUE NOS FILLES ONT À NOUS DIRE

    « Elles avaient entre 8 et 15 ans quand #MeToo a libéré la parole. Ce qui était ignoré, accepté, elles ne le tolèrent plus, mais continuent à le subir ».

    Rencontre autour d’un livre précieux qui s’appuie sur le questionnaire inédit et détaillé « Aux filles du temps » – auquel 1 669 jeunes filles de 13 à 20 ans ont répondu – et qui révèle leur quotidien, alerte et propose des ressources.

    Intervenantes

    • Alexandra Benhamou
    • Florence Pagneux
    • Maïwenn Petton
    • Sandrine Roudaut

     

    ATELIER

    Salle bell hooks

    RÉSISTER AU CYBERHARCÈLEMENT

    En 2017, un rapport d’ONU Femmes révélait que 73% de femmes ont déclaré avoir été victimes de violences en ligne, et 18% d’entre elles ont été confrontées à une forme grave de violence sur Internet.

    Tel un miroir de notre société, les violences en ligne touchent majoritairement les femmes, les féministes, les personnes LGBTQIA+ et toute personne ne correspondant pas aux normes auxquelles elles sont assignées. Les jeunes se sentent plus particulièrement concernés par cette violence.

    Que faire quand on est victime ? Témoin ? Proche ?

    Intervenante

    • Laure Salmona

     

    ATELIER

    Salle Louise Michel

    COMPRENDRE LE CONSENTEMENT

    Nous n’en avons pas toujours conscience, mais le consentement s’exerce partout dans nos vies.

    Pourquoi en serait-il autrement dans la sphère affective et sexuelle ? Et si mieux en saisir les contours, c’était ouvrir le champ des possibles, pour soi et pour les autres ?

    Intervenante et intervenant

    • Samuel Olivaux
    • Charline Vermont

     

    GROUPE DE PAROLE

    Salle Maya Angelou

    Sur inscription – Places limitées

    RÉINVENTER SA MASCULINITÉ

    On ne naît pas homme… on le devient.

    Dans ce groupe de parole, venez écouter et discuter avec d’autres hommes qui s’interrogent sur l’expression de leur masculinité et sur la meilleure manière de devenir des alliés dans la lutte contre le sexisme et pour l’égalité.

    Intervenant

    • Didiel Pacary-Charuel
  • 16:00 - 17:00

    CONFÉRENCE

    Salle Joséphine Baker

    PRÉVENIR LES VIOLENCES SEXISTES À L’ADOLESCENCE

    La période de l’adolescence constitue une période de vulnérabilité importante. Comment se construire en accord avec son corps, comment vivre pleinement sa vie affective et sexuelle dans une société très normative ?

    La question se pose d’autant plus que l’imagerie pornographique reste prédominante, que le corps et le plaisir féminin demeurent tabous, que les filles ne se sentent pas toujours légitimes pour faire part de leurs choix dans la relation.

    Intervenant

    • Dr. Kpote

     

    CONFÉRENCE – ÉCHANGES

    Salle Simone de Beauvoir

    ÉDUQUER SANS PRÉJUGÉS SEXISTES

    Éduquer dès le plus jeune âge, c’est la clé ! Mais quand cette conviction féministe rencontre la réalité… ça peut faire des étincelles.

    À l’école, à la maison, dans les livres ou les dessins animés, les stéréotypes sexistes contraignent nos enfants au lieu de les libérer. Comment les repérer,  comment éduquer autrement ?

    Intervenante

    • Amandine Hancewicz

     

    ATELIER DE FORMATION

    Salle bell hooks

    SE FORMER CONTRE LE HARCÈLEMENT DE RUE AVEC LE PROGRAMME STAND UP

    Stand Up est un programme international de formation lancé en mars 2020 par L’Oréal Paris, l’ONG Right to Be et la Fondation des Femmes pour sensibiliser et former le plus grand nombre à intervenir en toute sécurité lorsqu’il ou elle est victime ou témoin de harcèlement sexuel dans les lieux publics. Dans la région des Pays de la Loire, c’est l’association Resonantes, créée en 2015 pour lutter contre les violences faites aux filles et aux femmes, qui porte ce programme.

    Intervenantes

    • Manon Le Meitour
    • Camille Ksaz

     

    CONVERSATION INTIME

    Salle Gisèle Halimi

    COMMENT PARLER DE VIOLENCES SEXUELLES AU SEIN DES FAMILLES ?

    Une conversation intime à partir de l’expérience personnelle de l’autrice qui invite à plonger au coeur de ce qui se joue, se dit (et se tait !) dans les familles.

    Pour chercher ensemble les voies de la parole et de l’écoute. Pour briser le cycle de reproduction des violences et protéger nos enfants, vraiment, enfin.

    Intervenante

    • Axelle Jah Njiké
  • 17:00 - 18:00

    Salle Joséphine Baker

    CONVERSATION COLLECTIVE

    Nous serons réparé·e·s

    Puisque moins de 1% des auteurs de viol sont condamnés par la justice. Puisque, quand bien même, les prisons ne permettraient pas de tous les accueillir. Puisque leur punition ne suffit pas à réparer les victimes et à empêcher la récidive…

    Quelles réparations inventer collectivement et intimement ?

    C’est l’une des grandes questions explorées par la journaliste, autrice et militante féministe, Lauren Bastide dans son nouvel essai : « Futur·es ».

    Victoire Tuaillon l’invite à en parler dans le cadre de l’enregistrement d’un numéro spécial de son podcast « Les couilles sur la table ».

    Intervenantes

    • Lauren Bastide
    • Victoire Tuaillon
  • 18:00 - 18:10

    Salle Joséphine Baker

    CLÔTURE ARTISTIQUE

    Chantons ensemble

  • 20:00 - 12:00

    ÉMISSION RADIO

    La nuit féministe de radio Prun’

    La Nuit du 26 ce sont plus de 15 heures de programmes non-stop durant lesquelles vous pourrez entendre les forces vives de la radio rassemblées spécialement pour l’occasion.

    Avec des émissions originales ou en rediffusion, des invité·e·s qui portent la lutte sur le territoire, une sélection musicale inspirée et les DJs de Prun’ aux platines pour rythmer la nuit jusqu’au lever du jour.

Hors les murs

Suivez les prochains évènements liés à la lutte contre les violences sexistes organisés par nos partenaires

« Aux filles du temps » : l’expo de l’enquête de Lady de Nantes auprès des filles de 13 à 20 ans
Exposition

« Aux filles du temps » : l’expo de l’enquête de Lady de Nantes auprès des filles de 13 à 20 ans

Évènement organisé par Pôle Jeunesse de la Ville de Saint-Herblain

814 jeunes filles du territoire ont été interrogées sur leur place dans la société, leur définition du harcèlement de rue, leur rapport à l’égalité ou encore leur sexualité. Tout au long du mois de novembre, le Pôle Jeunesse de Saint-Herblain vous propose de retrouver les résultats de l’enquête au travers d’une exposition présentée dans différents sites de la Ville.

Ce projet est co-organisé par plusieurs structures municipales de la Ville de Saint-Herblain, à savoir : le Pôle Jeunesse, la Mission Citoyenneté et Égalité des Droits, le Centre Socioculturel du Grand B et la Médiathèque Gao-Xingjian ainsi que l’association ASEC du Centre Socioculturel du Soleil Levant. Le collectif « Lady de Nantes » est également partenaire de ce projet puisqu’il s’agit de l’exposition réalisée par leurs soins.

Des temps d’accueil de groupes scolaires sont également prévus. Les classes seront accueillies par des animateurs et animatrices du Pôle Jeunesse, des centres socioculturels et/ou de la Mission Citoyenneté et Égalité des droits sur un créneau de 2h (présentation de la démarche, déambulation, informations & échanges).

  • Médiathèque Gao-Xinjian, 17 avenue de l'Angeviniere
  • Accès libre, plus d'informations : jeunesse@saint-herblain.fr ou au 02.28.25.22.67
  • Tout public
  • Gratuit
  • Tramway ligne 1