Face aux violences sexistes : Ouvrons la voix, à Nantes !

En cette année 2022, la Cité des Congrès de Nantes accueille les premières Assises nationales de lutte contre les violences sexistes autour de la date symbolique du 25 novembre, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

Dans un contexte où l’urgence sur ce sujet n’est plus à prouver, des citoyennes et citoyens, actrices et acteurs locaux et nationaux engagés sur le sujet de la lutte contre les violences sexistes seront rassemblés, à Nantes.

Nous avons construit cet événement collectivement, dans la continuité des actions menées tous les jours sur notre territoire, à Nantes, Nantes métropole et en Loire-Atlantique, par les acteurs et actrices engagées, notamment aux côtés de Citad’elles, le centre d’accueil et d’accompagnement des femmes victimes de violences.

C’est en croisant ensemble nos expériences, nos regards, nos idées, que nous ferons émerger des solutions concrètes, pour agir au plus près des besoins des femmes et de leurs enfants.

Johanna Rolland,
Maire de Nantes, Présidente de Nantes Métropole

Mahaut Bertu,
Adjointe déléguée à l’égalité, ville non-sexiste, lutte contre les discriminations et vie associative

Pourquoi organiser des Assises nationales de lutte contre les violences sexistes à Nantes en 2022 ?

Pour éveiller les consciences sur la réalité des violences faites aux femmes et leur ancrage systémique dans le sexisme.

Pour croiser des expériences des collectivités, des associations, des expertes et de toutes et celles qui agissent en faveur de la fin des violences sexistes et proposer des réponses structurelles.

Pour mobiliser et favoriser la mise en réseau des acteurs et actrices et du grand public sur la nécessité d’adresser cet enjeu collectivement

Chiffres clés des violences sexistes à l’échelle Nantaise

12 000 femmes victimes

à Nantes

AURAN 2019

24 500 femmes victimes

dans la Métropole

nantaise

AURAN 2019

Depuis son ouverture

en 2019, tous les jours,

2 à 3 femmes

s’adressent pour la

première fois à Citad’elles

Citad’elles

Nantes première ville non-sexiste en 2030

La Ville de Nantes s’est engagée à devenir la première ville non-sexiste d’ici à 2030.

Construire ce projet, c’est quoi ?

C’est agir sur les mentalités et les comportements individuels et collectifs. C’est continuer à agir pour corriger les inégalités, lutter contre les manifestations du sexisme, notamment les violences sexistes et sexuelles. Mais c’est aussi agir en amont, en questionnant les représentations sociales pour les faire évoluer. C’est travailler à la fois sur le temps court et le temps long. Construire la ville non-sexiste implique donc l’engagement de toutes et tous, d’une diversité d’actrices et d’acteurs.

Citad’elles, le lieu d’accueil pour les femmes victimes de violences

Ouvert 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, Citad’elles accueille gratuitement, les femmes victimes de tous types de violences ainsi que leurs enfants.

Depuis son ouverture en novembre 2019, elles sont près de 3 000 à avoir pris contact avec les équipes de professionnel.le.s présentes.